Accueil du site > Eglises > S > Saint-Cyr-la-Rosière

Saint-Cyr-la-Rosière

vendredi 27 janvier 2012, par Eglises du Perche Ornais

Église saint Cyr et sainte Julitte

Diocèse de Séez
Archidiaconé du Bellêmois
Doyen du Bellêmois
Présentateur : le seigneur de Clinchamps (curé pro-majori) et le seigneur de la Jalaise à Saint-Cyr ou le seigneur de la Rosière (curé pro-minori)

Sancti Ciricus en 1145,
Saint-Cir en 1481,
Saint-Cyr-la-Rosière en 1831

Diocèse de Séez
Doyenné du Perche
Paroisse sainte Madeleine au Perche

Vue extérieure : transept et choeur Chevet de l'église Clocher de l'église Vue extérieure : la corniche Détail des chapiteaux du portail Un chapiteau Détail du pignon Tabernacle

ÉGLISE SAINT CYR ET SAINTE JULITTE (16 JUIN)

Description extérieure

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

Description extérieure

  • Église d’origine romane (clocher, porche, fenêtre) remaniée au XVème siècle à une nef et deux chapelles formant transept
  • Portail roman du XIIème siècle à l’entrée du clocher-porche à trois archivoltes profondes portées par des colonnes engagées et des chapiteaux décorés d’entrelacs et de feuillages stylisés jusque sur les abaques
  • Ancien portail roman plus ancien que le premier sous le clocher-porche
  • Clocher-porche de plan carré avec contreforts d’angle surmonté d’une haute flèche terminée depuis 1976 par un lanternon
  • Cloche offerte par Pierre de Fontenay, sire de la Reynière et Anne Le Chevallier son épouse

Description intérieure et mobilier

  • Nef sous charpente apparente
  • Chapelles sous voûtes e croisée d’ogives
  • Grand autel en bois de forme galbé de style Louis XV
  • Tabernacle en bois doré du XVIIème siècle à cinq pans et statuettes surmonté de deux anges triomphants
  • Retable en bois de style louis XV à deux colonnes encadrant un tableau du martyr de saint Cyr et de sainte Julite, et statues peintes en trompe l’œil sur d’anciennes niches à statues
  • Mise au tombeau en terre cuite de la seconde moitié du XVIème siècle enfermée d’un retable en pierre peinte (attribué à Germain Pilon)
  • Tableau du martyr de saint Sébastien offert en 1646 par messire René Mauduit, chapelain de Saint Sébastien en l’église de sainte Gauburge
  • Grand Christ au grand arc
  • Statue de sainte Gauburge
  • Statue d’un saint abbé en chasuble et crosse abbatiale
  • Tableau de la Nativité du XVIIIème siècle

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église

Les amis de Saint-Cyr la Rosière ont été créés début 2015

Où est située cette église:


Découvrez toutes les églises du Perche Ornais géolocalisées en un clin d'œil