Accueil du site > Architecture et mobilier > Les saints et leurs attributs

Les saints et leurs attributs

dimanche 5 juin 2011, par Eglises du Perche Ornais

Saint Pierre d'Eperrais Saint Maurice de Moussonvilliers Saint Sébastien Sainte Catherine de Sienne de Mâle

LES SAINTS ET LEURS ATTRIBUTS

  • Saint Alexis, saint légendaire qui aurait quitté sa femme le soir des noces pour aller en Terre sainte ; au bout de 17 ans il revient comme mendiant sous l’escalier de son père pour encore 17 ans avant de mourir. Souvent figuré avec l’escalier ;
  • Saint André : frère aîné de saint Pierre, pêcheur sur le lac de Tibériade, suit le Christ. Saint important de l’église grecque, il est vénéré aussi en Occident. La croix en sautoir est l’instrument supposé de son supplice à Patras dans le Péloponnèse. Ce n’est qu’après le XIVe siècle qu’apparait cette croix, devenue de « saint André ».
  • Saint Anselme de Cantorbéry : né en 1022 à Aoste, Anselme devient bénédictin au Bec en 1060. Guillaume le conquérant le nomme évêque de Cantorbéry. Il prend la défense de l’église contre le pouvoir royal. Il meut en 1109 et est canonisé en 1494, nommé docteur de l’Église en 1720 (fête le 21 avril). Représenté en évêque ou en abbé maniant une plume.
  • ANTOINE de Padoue (fête le 13 juin) : né à Lisbonne en 1195,il rejoint saint François, vit dans une grotte. Frère mineur, il enseigne à Boulogne puis à travers l’Europe. Il meurt à Padoue en 1231 et est canonisé l’année suivante. A partir des XVe XVIe siècles , un culte extraordinaire lui est rendu : il est le patron des marins, des naufragés, des prisonniers. Au XVIIe siècle on l’invoque pour tous les vœux : retrouver un objet perdu, retrouver la santé… Il est l’intercesseur de toutes les demandes. Chétif, habillé avec la ceinture en corde, on le voit prêcher aux poissons ou à une foule, ou guérir des malades ; on le voit aussi avec une apparition de la Vierge à l’Enfant, ou avec un Enfant dans son livre. On le voit encore avec un lys.
  • Saint Aubin : évêque d’Angers dont il a le costume
  • Saint Blaise : un évêque avec parfois des peignes à carder
  • Saint Christophe : un homme grand et fort avec un enfant sur l’épaule traversant une rivière
  • Saint Denis : un évêque ayant sa tête entre les mains
  • Saint Dominique : un Dominicain (robe blanche, manteau noir) avec une étoile au-dessus de la tête, parfois accompagné d’un petit chien
  • Saint Eloi : un fer à cheval ou un cheval avec une jambe coupée
  • Saint Etienne : une pierre ou un tas de pierres ayant servi à sa lapidation
  • Saint Fiacre : un homme avec une bêche pour le patron des jardiniers
  • Saint Firmin
  • Saint François d’Assise : un moine parlant aux oiseaux ou montrant ses stigmates : les marques des clous du Christ
  • Saint Frogent ou Fulgent
  • Saint Georges : un soldat à cheval terrassant un dragon
  • Saint Germain d’Auxerre : un évêque avec crosse et mitre
  • Saint Germain de Paris : le même évêque mais intervenant auprès de sainte Geneviève pour sauver Paris
  • Saint Gilles : un moine accompagné d’une biche, portant un lys ou une crosse d’abbé.
  • Saint Hilaire :
  • Saint Hubert : un homme à genoux devant un cerf ayant une croix dans ses bois.
  • Saint Jacques : un homme habillé pour marcher, ayant une coquille saint-Jacques au chapeau
  • Saint Jean : un homme écrivant, accompagné d’un aigle
  • Saint Jean-Baptiste : un homme vêtu d’une peau de mouton, souvent accompagné d’un agneau ; mais aussi une tête sur un plateau devant lequel danse une belle femme, Salomé.
  • Saint Joseph : un homme marchant avec un bâton à côté d’un âne portant une femme et un enfant, ou avec son fils, Jésus ou avec les outils du menuisier et une planche
  • Saint Laumer ou Lhomer : au Ve siècle est un des évangélisateurs du Perche où il fonde plusieurs ermitages : le Pas saint Lhomer garde sa trace. Il fonde l’abbaye de Corbion, aujourd’hui Moutiers au Perche
  • Saint Laurent : un grill sur lequel il fut brûlé
  • Saint Luc : un homme accompagné d’un bœuf, ou des instruments du peintre
  • Saint Malo : un évêque ou un père abbé avec sa crosse
  • Saint Marc : un homme écrivant près d’un lion
  • Saint Martin : un soldat à cheval qui partage son manteau avec un pauvre
  • Saint Matthieu : un homme écrivant près d’un ange
  • Saint Maurice : un soldat en armes, bannière à croix rouge ou aigle
  • saint Médard : évêque de Noyon, patron des agriculteurs
  • Saint Michel : un ange, une lance ou une épée à la main qui menace un dragon sous ses pieds. Peut aussi être porteur d’une balance pour juger les âmes
  • Saint Nicolas : une cuve d’où sortent trois enfants réssuscités, ou un homme qui verses 3 pièces d’or dans une maison pour doter des filles, ou un personnage arrêtant une tempête en mer
  • Saint Ouen : un évêque de Rouen
  • Saint Paul : un homme portant une épée nue
  • Saint Pierre : un homme portant deux clefs : une du royaume terrestre, une du royaume des cieux ; parfois aussi une croix renversée ou un coq
  • Saint Prix
  • Saint Quentin : un homme ayant des clous dans le corps
  • Saint Rémi : un évêque portant l’ampoule du baptême, parfois accompagné d’une colombe
  • Saint Roch : un homme accompagné d’un chien ayant un pain dans la gueule, portant un habit de pélerin et montrant sur sa cuisse nue un bubon de peste
  • Saint Sébastien : un beau jeune homme ayant des flèches dans le corps
  • Saint Simon : un homme portant un livre ou une scie (après le XVe siècle)
  • Saint Victor
  • Saint Yves : homme en robe d’avocat avec une barrette sur la tête

LES SAINTES ET LEURS ATTRIBUTS

  • Sainte Agathe : AGATHE , vierge et martyre (le 5 février) née en Catane, elle est très belle et veut se consacrer au Christ ; Le préfet romain de Sicile, Quintianus veut la séduire mais elle résiste. On lui arrache les seins avec une tenaille ; guérie miraculeusement pendant la nuit elle est traînée sur des charbons ardents et expire. Elle protège des tremblements de terre, de la foudre et des incendies. Elle est aussi la patronne des fondeurs de cloches et des nourrices. Elle est représentée avec des tenailles ou ses seins sur un plat.
  • Sainte Anne, mère de Marie, vie légendaire ; elle rencontre son mari Joachim à la porte dorée à Jérusalem. Elle est représentée avec Marie dans ses bras, ou à côté d’elle et elle lui apprend à lire ou à coudre.
  • Sainte Apolline : une femme portant une tenaille
  • Sainte Barbe : femme bien vêtue avec une tour à trois fenêtres
  • Sainte Catherine d’Alexandrie : une femme bien vêtue tenant une roue brisée
  • Sainte Catherine de Sienne : femme portant un livre et/ou un lys
  • Sainte Céronne : femme aveugle portant un cierge que le diable éteint et qu’un ange rallume
  • Sainte Geneviève : bergère gardant son troupeau, ou femme en train de lire pendant que le diable éteint sa bougie qu’un ange protège
  • Sainte Julitte ou Juliette : une femme accompagnée d’un jeune enfant martyrisé avec elle : saint Cyr
  • Sainte Madeleine  : une femme très bien vêtue portant un flacon de parfum
  • Sainte Marguerite : une femme tenant une croix dans ses mains, ou menant un dragon en laisse