Accueil du site > Eglises > S > Soligny-la-Trappe

Soligny-la-Trappe

jeudi 26 janvier 2012, par Eglises du Perche Ornais

Église saint Germain d’Auxerre

Diocèse de Séez
Archidiaconé du Corbonnais
Doyenné du Corbonnais
Présentateur : le seigneur de Boisguillaume à Soligny (curé pro majori) et l’abbé de Saint-Evroult (curé pro-minori)

ABBAYE de la Grande TRAPPE

Fondée en 1122 par le Comte du Perche Rotrou, réformée à la fin du XVIIe siècle par Armand-Jean Le Bouthilier de Rancé, elle est à l’origine de toutes les abbayes trappistines du monde.

Sollineium en 1091,
Solligny en 1223,
Soligny-la-Trappe

Diocèse de Séez
Doyenné du pays d’Auge-Ouche
Paroisse Notre-Dame-de-la-Marche

ÉGLISE SAINT GERMAIN D’AUXERRE (31 JUILLET)

Description extérieure

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

ABBAYE DE LA GRANDE TRAPPE

Description extérieure

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

ÉGLISE SAINT GERMAIN D’AUXERRE (31 JUILLET)

Description extérieure

  • Église d’origine romane (portail et abside)
  • Portail ouest à double archivolte avec décor en chevrons. Les doubles colonnes engagées portent des chapiteaux à crochets du XIIème siècle. Alternance de calcaire et de grison
  • Abside romane avec contreforts plats et fenêtres en plein cintre
  • Deux collatéraux ont ajoutés à la nef à la fin du XVIème ou au début du XVIIème siècle ouvrant par des arcades en plein cintre et piliers prismatiques
  • Clocheton sur faitage

Description intérieure et mobilier

  • Voute en lambris sur charpente apparente
  • Grand autel sans retable avec têtes d’anges aux angles du XVIIIème siècle
  • Tabernacle galbé avec petits anges
  • Consoles à chaque angle
  • Autels secondaires en bois peint avec tabernacle du XVIIIème siècle
  • Chaire à grand abat-son du XVIIIème siècle
  • Grand Christ en bois naturel
  • Statue de saint Roch en pierre peinte du XVIème siècle
  • Tableau du baptême du seigneur du XVIIIème siècle
  • Confessionnaux de style Louis XV
  • Vitraux de l’abside de Paul Bony représentant les quatre évangélistes
  • Vitraux des petites nefs du XIXème siècle

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église

ABBAYE DE LA GRANDE TRAPPE

Description extérieure

Bâtiments élevés dans le style néo-roman pour l’église, néo-gothique pour le cloître, entre 1885 et 1895

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

  • à l’origine règle bénédictine, puis dès 1147 cisterciens ordre Citeaux Bernard de Clairvaux
  • Fondation en 1120 d’un oratoire, puis devient abbaye en 1140 par Rotrou III comte du Perche en souvenir du naufrage de la blanche nef en 1120 où meurt sa femme Mathilde et deux de ses neveux de l’Aigle,
  • à mi chemin entre l’Aigle et Mortagne dans un lieu nommée la Trappe, lieu de chasse

Informations spécifiques : association, visite de l’église

L’abbaye est ouverte au public à l’occasion d’une partie des célébrations, particulièrement le dimanche à 10 heures 30 et aux vêpres.
Elle ne se visite, pour le seul bâtiment ancien qu’elle comprend encore, que le jour du Patrimoine.
Les Trappistes vivent dans une clôture et leur abbaye et les terres qui l’entourent sont des lieux privés

Où est située cette église:


Découvrez toutes les églises du Perche Ornais géolocalisées en un clin d'œil