Accueil du site > Artistes et maîtres d’oeuvre > Les maçons

Les maçons

lundi 23 mai 2011, par Eglises du Perche Ornais

  • Bain René, maître maçon, auteur des chapelles de l’église de Coulonges-les-Sablons (1572)
  • Besnard Louis, maître maçon, auteur des écuries du prieuré de Saint –Martin-du-Vieux-Bellême (1789)
  • Boucher Guillaume, maître maçon de Mortagne, gendre de Rodolphe Erable, maître peintre à Mortagne, auteur de fonts baptismaux pour l’église de Notre-Dame de Mortagne (1629), d’un retable pour les églises de Notre-Dame de Mortagne (1630), de Bellavilliers (1632), d’un jubé pour l’église collégiale de Toussaint à Mortagne (1636).
  • Cresnière François, maître maçon à Bellême, constructeur d’un nouvel Hôtel-Dieu à Bellême avec Jean Palastre (1629)
  • Cresnière Josias, maître maçon à Saint-Pierre de Bellême en 1653 et 1660, frère du précédent, contrat de pierre à la carrière de Bois Coudrelle à Eperrais avec Jacques Manguin, pierrier (1653).
  • Cresnière Josias, maître maçon à Appenay en 1607, père des précédents, contrat à la Clergerie à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême avec Gilles Bry, sieur de la Clergerie, avocat à Paris (1622) contrat des deux autels latéraux de l’église de Chemilly (1620)
  • Guillin Claude, maître maçon, auteur des travaux à l’église de Nocé (1741)
  • Manguin Léonard, maître maçon à Bellême en 1658 et 1689, constructeur des chapelles Le Roy et Petigars dans l’église Saint-Sauveur de-Bellême (1658), de la chapelle saint Thomas sous celle des Petigars en l’église Saint-Sauveur de Bellême (1661), et du retable de Saint-Pierre-de-Bellême associé avec Nicolas Monthéan fils (1689).
  • Mathys Claude, maître maçon, originaire de Saint-Martin de Metz, habitant le château de Prulay à Saint-Langis-les-Mortagne en 1652, puis sainte Croix de Mortagne en 1654, constructeur de deux chapelles et de trois autels dans l’église de Courgeoust (1645).
  • Moulin, maître maçon à Bellême, auteur de travaux dans l’église de Saint-Cyr (1754)
  • Palastre Jean, maître maçon à Saint-Sauveur de Bellême en 1622, maître tailleur de pierre en 1646, contrat pour la construction des communs au Tertre à Serigny avec Gilles Bry à la Clergerie (1622), contrat pour la construction d’un nouvel Hôtel-Dieu à Bellême (1629), et contrat pour la construction d’une maison à la Morinière à Saint-Cyr-la-Rosière pour Michel Larsonneau, docteur en médecine (1629), teste en 1648.
  • Pierreau François, maître maçon à Bellême en 1646 et 1659, gendre de Jean Palastre, maître maçon à Bellême, travaux à la maison du Portail à Bellême avec Jean Palastre (1647).
  • Pierreau Louis, maître maçon à Courcerault en 1659, frère du précédent.
  • Pierreau Mathurin, maître maçon à Mortagne en 1646 et 1673, frère des précédents, constructeur d’une sacristie pour l’église Sainte-Croix de Mortagne (1665), mort en 1673.