Accueil du site > Eglises > B > Barville

Barville

dimanche 15 mai 2011, par Sophie Montagne Chambolle

Eglise Notre-Dame de la Nativité
Diocèse de Séez
Archiaconé du Bellêmois
Doyenné de la Perrière
Présentateur : le chapitre de la cathédrale de Séez, puis l’évêque de Séez depuis 1547

Barvilla en 1199

Diocèse de Séez
Doyenné
Paroisse saint Gilles en haute Sarthe

Eglise de Barville, côté nord

Eglise Notre-Dame de la Nativité Présentateur : l’évêque de Séez (reconnu par des transactions de 1509, 1574 et 1624.
Une des 10 cures cédées à l’évêque de Sées par le chapitre de la cathédrale de Séez suite à un concordat de 1547
Décimateur : le curé

Description extérieure

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

Description extérieure

  • Une nef à transept, chevet plat.
    Chaque pignon est orné d’un rampant avec pomme de pin et croix centrale, mais ces décors sont refaits du XIXe siècle
  • La corniche est elle aussi récente et doit être en bois
  • La construction de l’église remonte au XIIe ou XIIIe siècle, mais elle a été remaniée aux XVIe et XVIIe siècle et reprise au XIXe
  • Clocheton sur faitage avec une fine flèche d’ardoise, placé au tiers de la nef, élevé en 1534, relevé en 1820 et recouvert en 1865
    La nef est la partie la plus ancienne.
    Le chœur et la sacristie ont été construits à la fin du XVIIe siècle.
  • Les baies de la nef ont été percées à nouveau au XVIe siècle ainsi que le portail d’entrée.
  • Des contreforts à ressaux soutiennent les murs sous le clocher
  • L’entrée se fait par une porte du mur nord, vers la route

Description intérieure et mobilier

  • Voute en berceau avec entraits et poinçons dans la partie proche du chœur ; le tabouret du clocher a du être supprimé au XIXe siècle et 4 poteaux en métal soutiennent le clocher. Un faux plafond a été construit du pignon ouest à la base du clocher.
  • Le reste de l’église a ses poutres apparentes
  • Décor peint du XIXe siècle
  • Retable en bois peint du XVIIe siècle à quatre colonnes avec chapiteaux corinthiens, descentes de guirlandes
  • Au fronton, Dieu le père à mi corps, dominé par une gloire et surplombant une niche avec une grande coquille qui abrite une Vierge à l’Enfant du XVIIIe siècle.
  • De chaque côté, une porte surmontée de panneaux peints représentant Saint Roch à droite et saint Gilles à gauche
  • Grand autel au coffre galbé du XVIIIe orné de l’Agnus Dei
  • Tabernacle à cinq pans décoré de colonnettes torsadées, niches et cinq statuettes, surmonté d’un dôme à écailles sur galerie à fuseaux, avec ciborium
  • Au sud chapelle Saint Athanase avec autel et retable construite à la fin du XVIIIe siècle par le seigneur de Blavette
    Cette chapelle contient une statue de saint Jean en bois vermoulu posée devant l’autel
  • Une autre chapelle est construite en 1851 au nord en symétrie sous le vocable du Sacré Cœur
    A gauche de l’autel, une statue de Sainte Marguerite avec son dragon
  • Église repeinte en 1867 par Anquetin
  • Pavage de 1825

Histoire et légendes

Confrérie de Charité : nombreuses bannières dans l’église

Informations spécifiques : association, visite de l’église

Histoire de la paroisse de Notre-Dame de Barville par l’abbé Leprince SHAO 1889, tome XVIII

Où est située cette église:


Découvrez toutes les églises du Perche Ornais géolocalisées en un clin d'œil