Accueil du site > Eglises > C > Courthioust

Courthioust

lundi 6 juin 2011, par Eglises du Perche Ornais, Sophie Montagne Chambolle

Église Notre-Dame

Commune rattachée à Colonard le 30 juillet 1823 : voir à cette paroisse pour l’appartenance actuelle de l’église.
Diocèse de Séez
Archidiaconé du Bellêmois Doyenné du Bellêmois
Présentateur : le prieur de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême
Cortiolt en 1090,
Curtioust vers 1100,
Courtiol vers 1100,
Curtiel vers 1126,
Courtececaldi vers 1130,
Cortiel en 1298,
Courtioust en 1503 et 1706,
Courthioust en 1787

ÉGLISE NOTRE-DAME

Description extérieure

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

Description extérieure

  • Église romane avec une nef unique et une abside
  • Petites fenêtres romanes grandes fenêtres gothiques flamboyantes
  • Des contreforts épaulent le chevet semi-circulaire.
  • Le clocher coiffe l’extrémité de la nef.
  • Des baies en arc brisé avec remplage éclairent la nef.
  • La façade occidentale s’ouvre par un portail du XIIIe siècle dont le porche a disparu.

Description intérieure et mobilier

  • Voûte de lambris sur charpente apparente
  • Clocheton sur faîtage au dessus de la porte d’entrée
  • Tabernacle à cinq pans et colonnettes, statuettes, galerie et dôme à écailles
  • Tableau de l’Assomption « ce tableau a été ovite par Louis Meunier et marie Blondeau en l’année 1657 »
  • Statue de la Vierge à l’Enfant en pierre polychrome du XVIIème siècle
  • Statue de Saint Anne et de la Vierge en pierre polychrome du XVIIIème siècle
  • Statue de saint Mames en pierre du XVIème siècle
  • Statue de sainte Véronique en pierre polychrome du XVIème siècle
  • Fragments de vitraux datés de 1604 dans la fenêtre la plus rapprochée du chœur portant les armes suivantes : « d’argent à une fasce de gueules, chargée de deux roses d’or, et accompagnée en chef d’un tourteau de sable, chargé d’une étoile à six raies d’argent, et en pointe d’une épée d’or posée en pal, la pointe en haut entre deux hermines de sable » qui est Rohard
  • Fonts baptismaux du XVIIème siècle
  • Confessionnal du XVIIème siècle
  • Échelle du clocher daté 1789 et signé Jean Boitié
  • Lutrin du XVIème siècle en dépôt à Colonard
  • Grand Christ à quatre clous du XVIIème siècle à la poutre du Chœur
  • Trace de fresques romanes aux fenêtres débouchées

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église

Où est située cette église:


Découvrez toutes les églises du Perche Ornais géolocalisées en un clin d'œil