Accueil du site > Eglises > B > Bazoches-sur-Hoësne

Bazoches-sur-Hoësne

samedi 14 mai 2011, par Sophie Montagne Chambolle

Eglise saint Pierre
Diocèse de Séez
Archidiaconé du Corbonnais
Doyenné de Corbonnais
Présentateur : le seigneur des Gaillons à Bazoches

Basochie en 1249, Bazochae en 1263, Bazoches en 1765,

Diocèse de Sées
Doyenné du Perche
Paroisse de sainte Céronne au Perche

Eglise Saint Pierre maitre autel nord sud portail nef détail portail Baptistère clocher décor du XXe siècle

Eglise saint Pierre (29 juin)

Décimateurs : le curé, l’évêque de Sées, le prieur de Bresnard et le Chapitre de Toussaint

Description extérieure

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

Description extérieure

Plan allongé. Nef à trois vaisseaux. Chevet semi-circulaire.
Vaisseau central couvert d’une toiture à double pente ; vaisseaux secondaires couverts par une toiture séparée
La première église de Bazoches s’écroula presque entièrement en 1541 : de cette primitive église ne demeure que le portail de style roman (XIIe siècle) encore visible aujourd’hui.
Elle est reconstruite complètement vers 1673.
Le 12 décembre 1761, le clocher s’effondre : il est reconstruit en 1773.
Au XIXe siècle, le clocher est déplacé et la nef unique est agrandie de deux vaisseaux latéraux en 1840
.

Une grande partie du cimetière autour de l’église est supprimée en 1832
Clocher carré à la base, octogonal au milieu, sphérique au sommet, le tout couvert en ardoises et placé sur la toiture derrière la façade d’entrée
Portail du XIIe siècle aux colonnes engagées et archivolte formée de bandeaux sculptés, décorés de deux rangs de billette, puis deux arcs ondulés s’appuyant sur un plein cintre de quatre colonnes à fût circulaire avec chapiteaux ornés de feuillages
A droite et à gauche du portail deux petites portes en plein cintre du XIXe siècle s’ouvrent sur les nefs latérales
Fenêtres du XIXe siècle entourées de briques
Cloches de 1869 : Marie-Félicienne (diamètre 1, 37m), Marie-Louise-Clémentine (diamètre 1, 22 m) et Marie-Hippolyte (diamètre 1, 09m)

Description intérieure et mobilier

Voûte en bois avec poinçons et entraits
Cinq baies en plein cintre relient la nef à chaque collatéral avec piliers sans chapiteau
Au fond de l’abside un retable en pierre peinte du XVIIe siècle de forme enveloppante dont le tableau central représente les saints Pierre et Paul, tableau exécuté au XXe siècle par Paul Bony.
Tabernacle du XVIIIe siècle
Statue en pierre du XVIIe siècle à gauche dans une niche : saint Sébastien
Autels latéraux de style Louis XIII. celui du sud est surmonté d’une statue de l’Education de la Vierge par sainte Anne en pierre du XVIIe siècle
Au nord, retable à double colonnes cannelées avec tableau de la donation du Rosaire du XIXe siècle et une Vierge en pierre au fronton, du XVIIe siècle
Le décor peint de l’église, du XXe siècle est tout à fait inspiré de l’art nouveau

Histoire et légendes

Confrérie de charité

Informations spécifiques : association, visite de l’église

Cahiers percherons n° 36 de 1972

Où est située cette église:


Découvrez toutes les églises du Perche Ornais géolocalisées en un clin d'œil