Accueil du site > Eglises > F > Feings

Feings

lundi 6 juin 2011, par Eglises du Perche Ornais, Sophie Montagne Chambolle

Église saint Gervais et saint Protais

Diocèse de Séez
Archidiaconé du Corbonnais
Doyenné de Corbonnais
Présentateur : le seigneur de Francvilliers à Maison-Maugis

Feni en 1099, Fains en 1160 et 1640, Fenum en 1294, Faings en 1650, Feings en 1716

Diocèse de Séez
Doyenné du Perche
Paroisse sainte Céronne au Perche

nef côté sud : trace d'une fenêtre romane cadran solaire du sud cadran solaire du nord portail de l'église, à l'intérieur du clocher Intérieur de l'église Christ en croix, entre la Vierge et saint Jean, entre la nef et le (...) Partie haute du retable Saint Gervais, partie gauche du retable central statue de sainte Lucie, petit autel de la Vierge Statue de sainte Anne, provenant du Val-Dieu clocher et contrefort

ÉGLISE SAINT GERVAIS ET SAINT PROTAIS

Fête le 22 juin.

Description extérieure

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

Description extérieure

  • Plan allongé. Nef unique.
  • Chevet plat. Petit édifice à pans coupés accolé au chevet.
  • Nef plus élevée et plus large que le chœur.
  • Baies en plein cintre et une en arc brisé avec remplage. Nef romane, remaniée, avec des fenêtre murées visibles à l’extérieur.
  • Clocher-porche de plan carré datée de 1742 qui protège à l’ouest le portail roman orné d’un décor en dents de scie et chevrons. Contreforts entre le clocher et la nef.
  • Proche du clocher, sur le mur sud, un cadran solaire dont la devise signifie "C’est peut-être la dernière de ta vie".
  • Choeur plus étroit que la nef, avec une corniche en pierre blanche. Une porte au sud, précédée de marches. La sacristie à l’est avec trois pans.

Description intérieure et mobilier

  • Voute en lattis de bois.
  • Mur de séparation entre la nef et le choeur orné d’une crucifixion.
  • Retable et maitre-autel du XVIIe siècle, en pierre avec des colonnes à chapiteaux corinthiens. A gauche la statue de saint Gervais, à droite celle de saint Protais. Au-dessus d’un tableau représentant la Résurrection, une colombe du saint Esprit.
  • Le choeur est classé aux Monuments historiques
  • A la jonction entre la nef et le choeur, deux petits autels en pierre, aussi du XVIIe siècle, celui de gauche dédié à la Vierge est orné de deux statues : sainte Lucie à gauche, sainte Madeleine à droite.
  • L’autel de droite est dédié à saint Roch, avec son chien. Saint Michel est représenté à gauche et saint Sébastien à droite.
  • Dans le choeur sur le mur nord, une statue de 1760 : sainte Anne apprenant à lire à la Vierge, provenant de l’abbaye du Val-Dieu comme l’indique une inscription en latin.
  • Une plaque funéraire sur le mur sud et une plaque indiquant que Charlotte Chevallier et ses fils sont partis pour le Canada au XVIIe siècle.
  • Sur le mur sud, une très petite fenêtre ovale proche du clocher.
  • Les fonts baptismaux à gauche en entrant sont du XVIIIe siècle, en forme de pyramide. Un bassin en étain du XVIe siècle destiné à contenir l’eau dans les fonts baptismaux est enfermé derrière une vitre dans le mur nord.
  • Le dernier curé a rapporté de L’Aigle un retable qui est disposé contre le mur sud.

Histoire et légendes

L’actuel clocher remplace l’ancien clocher qui s’est écroulé en 1716.

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

Où est située cette église:


Découvrez toutes les églises du Perche Ornais géolocalisées en un clin d'œil