Accueil du site > Lexique > Encorbellement :

Encorbellement :

mardi 8 novembre 2016, par Eglises du Perche Ornais

Surplomb obtenu à l’aide d’un ou de plusieurs corbeaux superposés.

En maçonnerie, l’encorbellement ou assise en encorbellement, désigne toute saillie sur un mur, formée par une ou plusieurs pierres posées l’une sur l’autre, et plus saillantes les unes que les autres.

Le principe de l’encorbellement permet de construire des voûtes ou des arcs dits « en encorbellement », plus facilement que l’arc en plein cintre (demi-cercle), régulier partout, sans faire appel à des cintres en bois. Il a été employé dans différents types d’architecture et à différentes époques.
Ce système de construction de pierre ou de bois, permet de porter une charge en surplomb sur le nu d’un mur, d’une pile, d’un contrefort. On dit construction en encorbellement pour désigner la partie d’une bâtisse posée sur un encorbellement.

Par extension, l’encorbellement est synonyme de saillie et désigne une avance (fonctionnelle ou décorative) : pilastres, plinthes, corniches, balcons, appuis... sont des encorbellements.