Accueil du site > Lexique > Fresque

Fresque

lundi 7 novembre 2016, par Eglises du Perche Ornais

Peinture murale obtenue par l’application de couleurs délayées à l’eau sur un enduit de mortier frais.

Technique de peinture murale caractérisée par l’application sur enduit frais, constitué de chaux et de sable, de pigments de couleur détrempés à l’eau. (On dit aussi peinture à fresque.)

Le fait de peindre sur un enduit qui n’a pas encore séché permet aux pigments de pénétrer dans la masse, et donc aux couleurs de durer plus longtemps qu’une simple peinture en surface sur un substrat. Son exécution nécessite une grande habileté, et se fait très rapidement, entre la pose de l’enduit et son séchage complet.

Plusieurs couches distinctes forment la fresque :

  • Une première couche de crépi grossier appliquée sur le support. Ce mortier est un mélange de chaux éteinte et de sable grossier.
  • La seconde couche, l’enduit à peindre est constitué de chaux éteinte et de sable fin bien tamisé.
  • La troisième couche est la couche picturale constituée de pigments à l’eau pure appliqués au pinceau en plusieurs couches.
  • La dernière couche, le calcin, résulte de la carbonatation du mortier de chaux qui, en séchant, produit une couche protectrice transparente qui enrobe les pigments et les fixe définitivement

Le mot fresque vient de l’italien fresco "frais" qui fait partie de l’expression dipingere a fresco "peindre sur un enduit frais".

Le terme est souvent utilisé par métonymie dans le langage courant pour désigner la peinture murale en général et plus rarement la technique même a secco.