Accueil du site > Lexique > Transi

Transi

mercredi 26 octobre 2016, par Eglises du Perche Ornais

Gisant représenté de façon plus réaliste, c’est-à-dire non comme un vivant endormi dans ses plus beaux atours, mais bien comme un mort, amaigri et souvent nu, en bonne voie de décomposition.

Ce type de représentation apparaît plus tardivement que le gisant. Il est clair que les sculpteurs utilisent des masques mortuaires moulés sur le visage du défunt pour transcrire à la perfection la physionomie des visages.

Voir gisant, enfeu.