Accueil du site > Architecture et mobilier > Les retables

Les retables

mardi 7 juin 2011, par Eglises du Perche Ornais

Les retables sont les éléments verticaux de décor du choeur des églises devant lesquels la messe a été célébrée jusqu’à ce que l’habitude des autels face au peuple aie été donnée par le concile Vatican II

Retable d'Appenay sous Bellême

Certaines églises du Perche ont des retables dont il a été possible de trouver le contrat de commande entre l’artiste qui les a faits et la fabrique qui les a payés, aidée plus ou moins par les seigneurs locaux ou le curé. Les retables sont en pierre, en bois, en stucs. Ils mettent en valeur le sacrifice de la messe. Ils ont quelque chose de théâtral, bien dans le goût de l’époque où ils apparaissent dans leur plus grande splendeur : l’époque de Louis XIII et de Louis XIV. Ils comportent un élément central, au-dessus de l’autel, et deux éléments symétriques, dans lesquels s’ouvrent souvent les portes qui mènent à la sacristie. Des colonnes, des descentes de fleurs, de fruits (souvent de vigne), des éléments de décor comme les pots à feux, des bouquets ornent ces retables. Laval et Le Mans sont des lieux de création de retables, mais dans le Perche même, certaines familles de créateurs, comme les Monthéan, ont fait des retables puis des porches d’église avant d’aller travailler à Paris.